Combien de temps dure une cruralgie ?

Vous souffrez de cruralgie et vous voulez savoir quand la douleur va s’arrêter ? La durée d’une cruralgie dépend du traitement que vous allez mettre en place. Après quelques jours de repos complet, la douleur peut perdurer jusqu’à six semaines. Certains accessoires et exercices peuvent vous aider à soigner rapidement une cruralgie.

Cruralgie : une durée qui peut varier

Combien de temps peut durer une cruralgie ? Tout dépend des actions que vous allez mettre en place pour vous soigner. Mais la « crise » peut durer d’une semaine à six semaines. Elle peut s’avérer très violente et même paralyser une partie du corps.

La cruralgie, due à une compression du nerf crural, provoque de violentes douleurs à la cuisse, irradiant dans le dos et les jambes. Proche de celle causée par la sciatique, la douleur de la cruralgie est similaire à une sensation de brûlure ou de décharge électrique. Le nerf crural ou nerf fémoral est coincé. Ce nerf commande une partie de la mobilité de la cuisse. Chaque mouvement des membres inférieurs est susceptible de faire mal.

Repos recommandé quelques jours

La cruralgie est souvent due à des efforts physiques répétés au travail ou dans la vie quotidienne. Parfois, la cruralgie fait suite à un effort intense et violent lors d’une séance sportive. Logiquement, un repos quasi complet est recommandé au moins quelques jours. En revanche, l’immobilité totale est déconseillée, car les muscles du dos risquent de se fragiliser, ce qui risque de faire durer plus longtemps la cruralgie. Il est donc essentiel de continuer à bouger raisonnablement au-delà de ces quelques jours.

Une rééducation sur plusieurs semaines

Des médicaments antalgiques ou anti-inflammatoires sont souvent prescrits dans le cadre d’une cruralgie. Néanmoins, ce type de traitement n’agit pas sur l’origine de la douleur et s’avère nocif pour la santé, lorsqu’il s’inscrit dans la durée.

Si la douleur persiste après ce petit repos de quelques jours, des séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie sont souvent prescrites. Ces séances de rééducation permettent de changer ses habitudes posturales et de se muscler le dos. Associées à des étirements réalisés à la maison, cette rééducation aide à soulager la douleur. Mais son efficacité exige du temps.

Si la souffrance ne diminue pas au terme de ces séances, des examens complémentaires doivent être réalisés (IRM, scanner, radiographies de la colonne vertébrale) pour détecter d’éventuelles complications. Néanmoins, l’intervention chirurgicale n’est nécessaire que dans un cas infime de cas. Le traitement médical initial permet de guérir près de 90% des cruralgies.

Soigner rapidement la cruralgie grâce à l’acupression

Certaines méthodes naturelles peuvent aussi abréger la souffrance liée à la cruralgie. L’acupression en fait partie. Héritée de la médecine traditionnelle chinoise, l’acupression consiste à appliquer une pression sur des points névralgiques du corps.

S’appuyant sur une connaissance précise du corps humain et de ses terminaisons nerveuses, cette technique est idéale pour relâcher les tensions et délivrer le corps des blocages éventuels. Elle est donc fortement indiquée dans le traitement de la cruralgie, puisque celle-ci découle d’un blocage du nerf crural.

Pour soigner rapidement la cruralgie grâce à l’acupression, il existe des tapis d’acupression. Différentes marques en commercialisent à différents prix. Le tarif dépend de la qualité des matériaux utilisés pour leur fabrication. Le tapis Champ de Fleurs, proposé par le site lesmauxdedos.com a fait ses preuves dans le traitement de la cruralgie.

Les picots recouvrant le tapis exercent simultanément une pression sur près de 5000 points du dos.

Cette action permet :
– La libération immédiate d’endorphine, hormone naturellement sécrétée par le cerveau, qui soulage la douleur
– La détente globale des muscles du dos pour un effet relaxant
– Le déblocage de nerf coincé comme le nerf crural