Hernie crurale et névralgie crurale : deux termes à ne pas confondre

C’est vrai, il ne faut pas confondre une hernie crurale avec une névralgie crurale. Ce sont des phénomènes qui n’ont rien à voir. Cependant, il partage tout de même un point commun : il se trouve dans la même zone : entre l’extrémité du bassin et le pubis. Vous avez envie de savoir quels sont ces deux phénomènes, les comprendre et connaître leurs causes ? Dans ce cas, lisez la suite de notre article.

Hernie crurale : qu’est-ce que ce phénomène ?

Une définition

Tout d’abord, nous allons définir ce qu’est une hernie. Une hernie, c’est lorsqu’un organe, ou simplement une partie de cet organe bouge de sa position initiale. La hernie la plus connue et sans doute la hernie discale. Mais qu’est-ce que la hernie crurale ? Comme nous l’avons dit plus haut, l’adjectif crural désigne une partie du corps, situé entre le bassin et le pubis. Une hernie crurale est donc une hernie d’un organe qui se trouve dans cette zone : c’est en général le tube digestif. Pour résumer, un bout du tube digestif peut se retrouver en dehors de la paroi abdominale.

Les symptômes

Les symptômes de la hernie crurale sont les suivants : – La sensation d’une gêne dans le bas ventre – Une masse plus ou moins importante et indolore dans la région entre le ventre et le pubis, et qu’il est possible de repousser dans la paroi abdominale – Une masse qui apparaît au moment d’une quinte de toux par exemple.

Le traitement

Pour se débarrasser d’une hernie crurale, il est obligatoire de se faire opérer, pour repousser dans la paroi abdominale la partie du tube digestif.

Névralgie crurale : comment la définir ?

Une définition

Le nerf crural, qui est aussi appelé le nerf fémoral, se situe au niveau de la cuisse. Il commande d’ailleurs sa mobilité, et la sensibilité de la partie qui se trouve sur le devant de cette partie du corps. Qu’est-ce que la névralgie crurale ? Eh bien, c’est quand ce nerf crural coincé entre deux lombaires. Car ce nerf prend son origine dans la colonne vertébrale, et sur son chemin jusqu’à la cuisse, il peut arriver qu’il soit bloqué, suite à une hernie discale par exemple, ou encore une tumeur dans les cas les plus graves.

Les symptômes

Les symptômes de la névralgie crurale sont des douleurs très intenses, parfois peu supportables, au niveau de la cuisse, où se situe le nerf. Il est même possible d’être victime d’une paralysie du genou, ou encore du pied. C’est alors que la névralgie crurale est appelée cruralgie paralysante.

Le traitement

Si la névralgie crurale est récente, alors il est possible de soigner la douleur avec des anti-inflammatoires, mais surtout avec beaucoup de repos. Cependant, si le patient souffre toujours, après cette période de traitement, alors il faudra songer à l’opération chirurgicale. Avant cela, des radios seront faites, pour déceler la présente ou non d’une hernie par exemple, qui pourrait être à l’origine du nerf coincé.